Pour mieux comprendre le contexte:

La politique agricole prévoit, dans le cadre des prestations écologiques requises, la mise en place d’un minimum de surfaces de promotion de la biodiversité (SPB). Les cantons peuvent autoriser des exceptions concernant la date de fauche et la fréquence des coupes (pour combattre les plantes posant problème). Il s’agit des fameux foins du 15 juin qui, au maximum, ne représentent que 5 à 10% de la récolte des foins en Suisse.