Nous ne savons pas de quoi est fait l’Autre. De peur, de désarroi, d’amour ou de haine cachée. Car on peut aussi appeler à l’aide par la haine – les psychanalystes traitent ces affects violents, mais une analyse générale de la société est chose difficile. A prêter l’oreille aux sept couplets de La Marseillaise, on reste choqué par certaines paroles, comme «le sang impur» qu’il nous faut verser. Sans revivre l’élan de la bataille du Rhin, et cette victoire des va-nu-pieds de Valmy qui étonna tant Goethe, on ne peut ni comprendre, ni admettre. Ce qui n’empêche pas que certaines paroles pourraient être modifiées, ou chantées à mi-voix…

Lire aussi: Une France divisée rend hommage à son professeur «martyr»