Il s’agit, paraît-il, du dernier bastion à conquérir pour la technologie numérique. Une terre encore presque vierge, surtout en Europe.