Cinq millions de voix. Cinq millions de bulletins qui, a priori, peuvent peser lourd dans les urnes de la présidentielle 2022, ou en dehors de celles-ci si les électeurs concernés décident de s’abstenir.