«OK boomer» est devenu, nous dit-on, une expression virale. Ce serait la repartie des jeunes à la génération des baby-boomers, pour leur faire sentir qu’ils sont dépassés, immobilistes et n’ont rien compris au monde actuel. Sa traduction imagée pourrait aller de «Cause toujours» à «Ferme-la», en passant par «Ta gueule», selon le ton employé. Dans un débat, elle est une riposte dépréciative et expéditive pour faire taire le vieux qui s’exprime, en faisant explicitement référence à son âge avancé. Elle est le fait des millennials, nés entre 1980 et 1999, en réponse à ceux qui ont vu le jour entre 1946 et 1964. Trente-cinq ans les séparent, un peu plus d’une génération, moins de deux. C’est donc à leurs parents qu’ils s’adressent.