«Finalement, un peu d’air printanier», se réjouit La Regione, à Bellinzone: les Suisses pourront renouer avec leurs activités préférées dès lundi. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de rouvrir sous conditions les terrasses, les cinémas, les théâtres ou encore les stades de football. «La situation épidémiologique reste fragile», souligne le ministre de la Santé, Alain Berset. Les cas augmentent, tout comme les hospitalisations. Et quatre des cinq critères exigés pour assouplir les mesures ne sont pas remplis. Seule l’occupation des soins intensifs est inférieure au seuil fixé.

Sur les nouvelles de mercredi:

Sur les nouvelles de mercredi:

D’un côté, il y a donc «des experts qui demandent de ne pas baisser la garde et des courbes qui pointent dans le mauvais sens»; et «de l’autre, les pressions croissantes pour rouvrir et le ras-le-bol de la population. Au milieu, reconnaissent la Tribune de Genève et 24 Heures, la tâche du Conseil fédéral n’était pas aisée.» On a affaire à «un pari, alors que la situation sanitaire est incertaine»; la décision «est avant tout politique», compte tenu du fait que «le risque de transmission du virus est faible en extérieur si l’on respecte les distances».