Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un post Instagram où la blogueuse et mondaine Aïza Anokhin vante la nouvelle société de consommation russe issue de l'ère Poutine.
© (Instagram.com)

élection

#OnVitMieux (merci Poutine): les stars russes font campagne sur Instagram

Des dizaines de célébrités (féminines, surtout) vantent sur le service de partage d’images les mérites du Kremlin à quelques mois de la présidentielle. Téléguidée de manière trop voyante, l’initiative suscite des flots de réactions hostiles ou sarcastiques

Une brise chatoyante parcourt l’Internet russe, laissant flotter derrière elle un parfum de «tout va bien dans le meilleur des mondes». Depuis deux semaines, une poignée de vedettes d’Instagram (possédant au moins un million d’abonnés) partagent leur émerveillement pour les bienfaits apportés à la population par les autorités russes.

L’animatrice télé et chanteuse pop très sexy Olga Buzova (buzova86, 10,6 millions d’abonnés), par exemple, s’extasie devant la qualité de la santé publique en province. Parfaitement manucurée et coiffée, posant dans un body ultra-moulant, elle invite les Russes à «bien réfléchir avant d’aller se faire opérer dans une clinique suisse», parce qu’une transplantation très complexe vient d’être réussie par «nos médecins de Khabarovsk», dans l’Extrême-Orient russe.

Améliorations vantées à Moscou

L’actrice de série télé Anna Khilkevich (annakhilkevich, 6,2 millions d’abonnés), en petite tenue, un jeune enfant sur le dos, contemple quant à elle un coucher de soleil sur un front de mer, et explique: «Ma saison préférée à Moscou, c’est l’été, le printemps et l’automne. Bon, et l’hiver aussi MDR.» Et de s’enthousiasmer sur les parcs, les centres culturels, etc. «Il me plaît beaucoup d’observer combien notre ville s’améliore et s’embellit. Like-moi si ça te plaît aussi MDR.»

Mais encore? La chanteuse Nyusha (nyusha_nyusha, 3,9 millions d’abonnés) pose nonchalamment devant un yacht mouillant à Venise, pour vanter en fin de compte combien il est devenu facile de se garer et de circuler à Moscou. Et la blogueuse et mondaine Aïza Anohina (aizalovesam, 1,4 million d’abonnés) loue «le président qui a permis la création de 800 000 places dans les jardins d’enfants de Russie».

Une réalité moins rose

De tels exemples sont innombrables. Sauf que l’état de la santé publique en Russie est considéré comme l’un des principaux maux du pays. Que la circulation à Moscou est perpétuellement congestionnée. Que trouver une place dans un jardin d’enfants est un casse-tête pour chaque parent. Ces starlettes vivent-elles donc dans un monde parallèle?

«Vendues, pourries, honte à vous!» lit-on à la chaîne dans les commentaires de leurs abonnés, ulcérés par cette propagande éhontée et déconnectée de leur réalité quotidienne. «T’es de Biélorussie, cocotte, que t’a donc donné Poutine? Batka [surnom de Loukachenko, le président biélorusse] ne paie pas autant?» se moque un abonné de Nyusha. Quant à Buzova, elle se fait corriger par un certain blackmahaon: «Y a une erreur dans votre commentaire, qui devrait être le suivant: maintenant, au lieu de crever dans la polyclinique délabrée de Montcuq-les-Roses, tu peux attendre cinq ans ton opération gratuite et économiser pour te payer un billet vers Khabarovsk. Qui sait, tu pourrais même y survivre.»

Plus de 9000 posts 

Trop simultanés pour être une coïncidence, les posts encenseurs des starlettes ont bien vite été identifiés par les internautes pour ce qu’ils sont: une campagne de communication gouvernementale. D’autant plus qu’ils sont presque tous escortés du même hashtag, #ЖизньНалаживается («#OnVitMieux»). Chaque jour, le groupe de célébrités publiant des posts contenant ce mot clé s’élargit. On en compte aujourd’hui plus de 9000 sur Instagram.

Beaucoup d’internautes s’interrogent sur les sommes reçues par les starlettes pour passer la brosse à reluire au Kremlin. Une publication d’Olga Buzova coûte jusqu’à 500 000 roubles (8500 francs), écrit le journal en ligne Znak.com.

Et puis, le hashtag a aussitôt été détourné dans des posts sarcastiques dénonçant les maux éternels de la Sainte Russie: routes défoncées, gigantesques friches industrielles, décharges sauvages en ville, logements vétustes, etc. Comme par hasard, #OnVitMieux se trouve aussi être le slogan choisi par l’administration poutinienne pour entamer la campagne. Vladimir Vladimirovitch se prépare à être réélu pour un quatrième mandat dès le premier tour, qui se tiendra le 18 mars prochain.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)