Juillet 1936

Le putsch du général Franco met fin à la Seconde République. Et provoque une guerre civile entre Nacionales et Républicains.

1939

Lorsque le conflit fratricide se termine par la victoire du caudillo, le pays est exsangue: plus d'un demi-million de victimes et 400 000 exilés. La répression ne s'arrête pas pour autant: aidé par la Phalange, le régime franquiste incarcère, fusille ou ostracise les opposants.

1975

Au terme de quarante ans de dictature, Franco meurt en 1975, après que les quelque 60000 victimes nacionales furent enterrées avec les honneurs par le régime et les 150 000 républicains exécutés et jetés dans des charniers, pendant et après la guerre. Ces derniers tomberont dans l'oubli.

2006

Le gouvernement Zapatero vote une loi de «réparation» pour les descendants des républicains exécutés. Elle soutient l'ouverture des innombrables fosses communes localisées. Seulement en Andalousie, on estime que 35000 cadavres gisent dans 460charniers. Le plus vaste serait celui de San Rafael à Malaga, avec 4000 corps, dont un quart a été exhumé.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.