Dans ce 4e volet de débats sur la justice internationale, l'avocat genevois Alain Werner fait intervenir plusieurs auteurs sur la question brûlante de crimes de guerre présumés en Palestine (territoires occupés et Gaza).

Ce texte est à lire en regard d'autres contributions:

La décision d’ouvrir une enquête fait suite à l’examen préliminaire minutieusement mené par mon Bureau pendant près de cinq ans. Au cours de cette période, conformément à la pratique établie par le Bureau, ce dernier a été en contact avec un grand nombre de parties prenantes et a notamment eu régulièrement des échanges fructueux avec des représentants des gouvernements palestinien et israélien.