A la suite de la grande crise financière de 2008, de très nombreux pays ont adopté des mesures réglementaires destinées à réduire les risques d’une nouvelle crise. Dès le début de la pandémie, une partie de ces mesures ont été assouplies (temporairement, en principe) pour atténuer la crise économique qui s’annonçait. Une récente étude de chercheurs du FMI a examiné de près comment les marchés financiers ont réagi à cette vague de dérégulations dans une vingtaine de pays. Les résultats sont surprenants.

La grande crise financière avait fait apparaître à quel point les banques avaient pris des risques financiers. De plus, lorsque le système bancaire menaçait de s’effondrer, les autorités ont dû déverser des sommes gigantesques pour arrêter une dégringolade qui menaçait de plonger le monde dans une véritable dépression économique. Après coup, les leçons ont été tirées: les réglementations ont été resserrées un peu partout, largement en réponse à des accords internationaux.