Digitale attitude

Le panneau d’affichage qui connaît déjà l’automobiliste

Votre voiture est photographiée quelques mètres avant lesdits panneaux, et hop, ceux-ci vous envoient une pub adaptée à vos besoins et à votre profil de conducteur

Recevoir de la publicité ciblée fait partie de notre quotidien sur Internet. Et nous savons aussi que nos recherches sur le Web sont analysées dans le but de nous mettre en présence d’annonces qui correspondent à nos intérêts. C’est le prix que nous payons pour accéder gratuitement aux sites et aux moteurs de recherche. Mais voici que des start-up proposent de la publicité ciblée non pas sur des écrans d’ordinateurs, mais sur des panneaux d’affichage au bord des routes, à l’intention des automobilistes.

Campagne de pub mise en place en Russie

Synapse Labs a ainsi servi des annonces sur une cinquantaine de panneaux d’affichage en Russie. Leurs caméras haute vitesse, placées à une distance de 180 mètres avant le panneau, prenaient en photo les voitures qui défilaient. Puis par un système de reconnaissance de véhicules identifiait la marque et le modèle. Un système, enfin, sélectionnait la publicité appropriée à diffuser lors du passage de la voiture devant le panneau.

Etendre l’offre aux Etats-Unis

Synapse compte maintenant proposer des campagnes similaires l’été prochain sur 7000 panneaux d’affichage numériques aux Etats-Unis. Et un autre projet en cours à Londres vise les conducteurs fortunés: des caméras fixées sur quatre panneaux d’affichage à une intersection d’un quartier de la ville identifient les modèles de voitures évalués à plus de 50 000 dollars et qui ont moins de quatre ans. Une pub est alors diffusée à leur intention, qui mentionne la marque de leur voiture arrêtée au feu rouge.

Nos voitures en disent long sur nous

Nos voitures en disent long sur nous, affirment les publicitaires, et des chercheurs de l’Université Stanford le confirment. Ils ont réussi à définir les tendances socio-économiques d’une population en observant leurs véhicules dans Google Street View, la plateforme cartographique permettant de parcourir virtuellement les rues du monde. Ils ont ainsi observé 200 villes et recensé 22 millions de véhicules.

Grâce au «deep learning», une technique de l’intelligence artificielle donnant à un ordinateur la capacité de reconnaître des images à force de les lui montrer de très nombreuses fois, ces chercheurs «ont pu estimer précisément le revenu, le niveau d’éducation des résidents d’un quartier, et même déterminer s’ils voteront démocrate ou républicain.»

Dis-moi ce que tu conduis, et je te dirai qui tu es?

Publicité