Il avait déjà remporté la Palme d’or à Cannes l’an dernier, et bien d’autres récompenses encore, «plus de 50 trophées en dix mois», en fait, précise le Korea Herald: le film Parasite, du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, est entré dimanche dans la légende des Oscars, disent les agences de presse, en devenant le premier long métrage en langue étrangère à obtenir le prix du meilleur film, récompense phare d’Hollywood. «On dirait qu’un moment très important dans l’histoire est en train de se jouer», s’est exclamée sur scène la productrice du film, Kwak Sin-ae, applaudie par tout le gratin de l’industrie du cinéma.