Le quatrième Forum de la santé, organisé en fin d’année dernière par Le Temps et Heidi.news, a réuni quelques centaines de participants à l’Amphimax de l’Université de Lausanne. Le thème choisi était particulièrement pertinent: «Le patient, ce grand oublié!» Parmi les thèmes traités, citons le coût des médicaments, la surmédication, les opérations inutiles, etc. Le problème du déséquilibre entre l’avis des médecins-conseils des assurances maladie et l’avis des médecins traitants n’a été qu’effleuré et pourtant il mérite que l’on s’y attarde. En effet, dans de très nombreux cas opposant une caisse maladie à son client, l’avis du médecin-conseil de l’assurance l’emporte sur celui du médecin traitant. D’après un responsable de la Fédération des patients, la grande majorité des personnes touchées renoncent à porter leur différend devant un tribunal, car les frais de procédures sont de l’ordre de la somme litigieuse. Il est temps que ce déséquilibre soit corrigé et que les très nombreux patients concernés puissent se défendre à jeu égal.