Le nouveau projet de développement d’un péage urbain, décrit dans les colonnes du Temps le 11 février dernier, donne l’opportunité d’imaginer de nouvelles évolutions favorables pour la mobilité à Genève, ville hélas à nouveau classée en 2020 comme la plus engorgée de Suisse (selon la Tribune de Genève du 10 mars 2021).