Javier Perez de Cuellar, le «pacifiste par nature et par vocation», comme il était souvent décrit, désormais «repose en paix», a annoncé son fils. L’Agence France-Presse précise que le diplomate péruvien avait été secrétaire général de l’ONU de 1982 et 1991. Il est mort mercredi soir à Lima, à l’âge de 100 ans et quelques semaines. «Mon papa est décédé après une semaine compliquée», a déclaré Francisco Perez de Cuellar à la radio péruvienne RPP, qui a pour sa part annoncé la nouvelle sur les ondes d’une voix tremblante, avec une très grande émotion (à écouter ici).

«Je regrette profondément le décès de don Javier Perez de Cuellar, illustre Péruvien, démocrate au plus haut point, qui a dédié sa vie entière au travail pour grandir notre pays», a réagi le président péruvien, Martin Vizcarra, sur Twitter, alors que Luis Almagro, l’Uruguayen actuel secrétaire général de l’Organisation des Etats américains, envoyait ses condoléances à Lima. L’ancien diplomate recevra les honneurs vendredi au palais Torre Tagle, siège du Ministère péruvien des affaires étrangères, avant d’être inhumé au cimetière Presbitero Maestro de Lima, a précisé son fils.