Durant l’été, il faudra bien profiter de la langueur monotone des longues journées ensoleillées, car la rentrée risque d’être un peu plus compliquée. Les adeptes du catastrophisme s’en donneront à cœur joie. Pour une fois, ils n’auront pas tout à fait tort.