La tentative d’invasion de l’Ukraine est aussi une guerre d’idées. Nous proposons deux tribunes, une enquête et notre éditorial pour mieux saisir cette propagande.

Lire aussi

L’armée russe mène une opération spéciale pour dénazifier l’Ukraine, en libérant Kharkiv, Marioupol et Mykolaïv des bataillons nazis. L’opération se déroule comme prévu et aurait déjà été victorieusement achevée si les combattants nazis n’avaient pas pris des civils en otage. Ils font exploser des maisons d’habitation et des hôpitaux, ils tuent des femmes et des enfants ukrainiens afin de tout mettre sur le dos des troupes russes, faute de quoi le flux d’argent et d’armes en provenance de l’Occident vers le pays s’arrêtera.