Les montagnes tessinoises sont prises d’assaut par des touristes en mal d’exotisme, et pas toujours respectueux en matière de gestion des déchets. C’est ce que racontait il y a quelques jours notre correspondante au Tessin. Et en effet, découvrir que certains rochers surplombant les eaux fraîches et cristallines de la Maggia ou de la Verzasca sont devenus des poubelles a quelque chose de profondément désespérant.