Magnifiques terres vaudoises qui, cette semaine, m’auront détournée des inénarrables glissades dans l’absurde de la Cité de Calvin. Juste pour la bonne bouche, vous dire que vous aurez échappé à voir croqué le futur trottoir-jardin de l’avenue du Mail, «l’appel à projets pour répondre à la problématique de la lutte contre le racisme anti-Noir-e-s» (quand on n’a plus d’idées pour faire mousser le thème) ou encore l’affaire des «épines du Christ», ces arbustes qu’il a fallu déraciner au parc Hentsch moins d’une année après les avoir plantés, parce que la Ville s’est trompée de bon de commande.