Il n’y a guère de jour sans que j’entende, juste après l’énergique affirmation de vouloir «remettre l’humain au centre», un autre stéréotype immédiatement associé: «manager à la confiance». L’interpellation est indiscutablement louable; cette surabondance d’intentions cependant ne cache-t-elle pas précisément un manque flagrant ou une carence pathologique?