«En choisissant d’alléger progressivement les mesures anti-covid par paliers mensuels, le Conseil fédéral, avec l’assentiment de la conférence des directions cantonales de la santé, fait le choix de la prudence, tout en répétant que le risque demeure. Si les magasins, les musées ou les zoos pourront rouvrir le 1er mars, il faudra encore attendre pour les restaurants ou les lieux de spectacle, culturels ou sportifs. Les sept Sages disent avoir ainsi tiré les leçons d’un premier déconfinement trop rapide»: la Tribune de Genève prend acte. Mais «c’est timide et sans imagination», déplore la Basler Zeitung.