Lorsque des personnes souffrent d’hypertension, elles prennent jusqu’à la fin de leurs jours un traitement quotidien pour faire baisser leur pression artérielle. Quand on les rencontre et qu’on apprend qu’elles ont frisé l’infarctus avec une tension à 18, souvent imperceptible, car ces personnes ne sont pas toutes des tornades, on pousse un cri et l’on compatit.