Ne manquait-plus que cela, bien qu'on pût s'en douter depuis des mois et que la méfiance règne chez les scientifiques? La découverte d'une prétendue nouvelle variante, dite «hors de contrôle», du coronavirus sur le territoire britannique a poussé ce dimanche de très nombreux pays, dont la Suisse, à suspendre leurs liaisons avec le Royaume-Uni. Le premier ministre, Boris Johnson, présidera ce lundi une réunion de crise à ce sujet. Crise qui s'ajoute – s'il en était encore besoin – à celle du Brexit, toujours en panne sur la problématique de la pêche.


Lire aussi:


L'Italie, notamment, a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni, après avoir avoir découvert elle aussi sur son territoire un premier cas de contamination par cette souche – un patient rentré depuis peu de Grande-Bretagne par avion. Et plusieurs pays ont également stoppé leurs liaisons avec l'Afrique du Sud où ce SARS-CoV-2 mutant a aussi été détecté.