La Suisse est l’un des pays les plus sûrs du monde. C’est l’une des raisons pour lesquelles autant d’institutions internationales et d’entreprises multinationales se sont installées à Genève. Penser que cet acquis nous est dû serait bien téméraire. La menace évolue et notre état de droit doit s’adapter. Longtemps, nous pensions que le terrorisme ne concernait que l’étranger. New York, Boston, Bruxelles, Manchester, Londres, Berlin, Nice: ces attentats ont suscité une vague de stupeur et de compassion en Suisse également.

Lire aussi: Karin Keller-Sutter: «Le Service de renseignement de la Confédération constate depuis 2015 qu’il y a une menace terroriste élevée en Suisse»