En ces temps d’élections européennes, il est de bon ton de dénigrer le Parlement européen, de mettre en évidence ses faiblesses et ses défauts par rapport aux législatures nationales, établies depuis des siècles. Ce n’est guère utile pour comprendre l’Union européenne et l’action qu’elle mène en profondeur.

Lire aussi: Quel avenir pour l'Europe?