La publicité a de quoi faire sourire. «Cher client Swisscom, optez dès à présent pour Swisscom.» Une traduction bien hasardeuse de l'allemand, pourrait-on d'abord penser.

Placardée partout en Suisse, l'affiche est pourtant à prendre au sérieux. Elle préfigure la mue radicale qu'amorce l'opérateur téléphonique. Aujourd'hui, il offre un mois d'ADSL et les communications en téléphonie fixe et mobile aux clients qui s'abonnent chez lui pour ces trois services. Demain, il tentera de capter davantage de consommateurs avec son offre de télévision via ADSL. Un service qu'il compte alimenter avec les matches du championnat suisse de football. L'opérateur serait sur le point d'en décrocher les droits, selon la Radio romande.

La tentative de rachat de l'opérateur irlandais Eircom - actuellement convoité par une banque australienne - paraît bien loin. Swisscom concentre ses forces sur le marché suisse, et son appétit semble sans limites. Son directeur, Carsten Schloter, affirme qu'il voudra bientôt aider les consommateurs à s'équiper en multimédia à la maison. Avant cela, Swisscom met le turbo pour lancer la télévision via ADSL. Il a racheté des milliers de films grâce à Cinetrade, les droits pour des dizaines de chaînes TV, le voici désormais à l'attaque sur le terrain des émissions les plus populaires. Cablecom, mais aussi la SSR, peuvent nourrir des inquiétudes. Swisscom possédait jusqu'à présent seulement les «tuyaux», le voici de plus en plus puissant sur le marché des contenus.

A priori, le consommateur peut se réjouir de cette nouvelle compétition. Déjà maintenant, il profite de la concurrence, sur le marché de l'Internet à haut débit, entre Swisscom et Cablecom. Une concurrence qui vient aussi de naître sur le terrain des enregistrements numériques vidéo.

Mais l'appétit de Swisscom aura peut-être un revers. Jusqu'à présent, l'opérateur a voulu acquérir les droits exclusifs pour le contenu qu'il a acheté. En fera-t-il de même avec les droits pour le championnat suisse de football? Ou voudra-t-il les partager, pour des tarifs exorbitants, avec les autres diffuseurs?

Il est bien sûr encore trop tôt pour répondre à ces questions. Le match s'annonce intense.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.