Les labels, certificats et autres sigles de qualité appliqués aux outils numériques semblent jaillir de partout, portés par des acteurs privés, des instituts de recherche, des Etats ou des organisations internationales. Au-delà de leurs différences, ces labels cherchent à orienter les utilisateurs en leur fournissant des informations sur la sécurité, la fiabilité, la protection des données ou encore les modalités d’interaction des différents outils numériques.