Zappropos

Vous reprendrez bien un peu de silure ou de boa titanesque à la télé? 

Notre sélection pour la semaine TV du lundi 23 au dimanche 29 mai 2016

Un «lacustrophile» comme moi redoute une seule chose: le grand méchant silure, le plus gros poisson d’eau douce d’Europe: jusqu’à 2,20 m pour 80 kg! Il n’a aucune concurrence: «l’ogre de nos rivières», carnivore, trône au sommet de la chaîne alimentaire aquatique, attrape les pigeons en sautant hors de l’eau et peut même mordre le baigneur qui l’ignore (Ushuaia TV, mardi 24, 20h45). Assez «dégueu», en fait, comme le disparu Titanoboa cerrejonensis du Paléocène, un «constrictor» qui pouvait atteindre 16 m de long et 2000 kg (France 5, mercredi 25, 21h35). Quant aux tortues, elles ne sont pas toutes calmes et peuvent devenir très agressives (RTS Deux, jeudi 26, 20h10): tout le contraire de ces braves et helléniques brebis qui nous ont donné la divine feta, la seule, la vraie. Tout le reste n’est qu’illusion et tromperie, selon A Bon Entendeur (RTS Un, mardi 24, 20h10).

Puisqu’on est en Grèce, restons-y. Cela nous amène tout droit à la mer Egée, sur la route des oiseaux migrateurs vers les rivages de l’Egypte, qui est aussi le territoire de chasse des cachalots de la Méditerranée, entre Corfou et la Crète. Un monde vraiment à part que cet écosystème (Ushuaia TV, lundi 23, 20h40) où la faune ne ressemble évidemment en rien à celle qui a conquis la Côte d’Azur, autrefois beauté sauvage, mais métamorphosée par les jet-setters et le cinéma mondial (Planète +, mercredi 25, 20h45).

La gymnaste Nadia Comaneci avait bluffé le monde aux JO de Montréal. Cette proche du fils du «génie des Carpates», Nicolae Ceausescu, a fini par fuir la dictature roumaine avant la révolution (RTS Deux, lundi 23, 20h45). Et de l’Histoire encore, de la Grande: à l’approche du centenaire de l’échec de la dernière offensive allemande sur la ville de Verdun elle-même, les télés multiplient documentaires et débats sur la boucherie de 1916 (TV5Europe, mercredi 25; TV5Monde FBS, samedi 28, 21h05; France 2, dimanche 29, 22h45), ces journées d’épouvante qu’évoque aussi le fameux film de Léon Poirier (Histoire, mercredi 25 et jeudi 26, 20h40). La date choisie pour la commémoration internationale est celle du 29 mai. C’est symbolique, car il s'agit de celle qu’avait choisie le général de Gaulle pour le cinquantenaire, en 1966 (France 2, dimanche 29, dès 10h30).

Publicité