L'année 2020, présentée en couverture de Time Magazine comme la pire de l'histoire, a vu la «résilience» fleurir dans les discours politiques. Déjà en mars 2020, quand Emmanuel Macron s’empare de cette notion dans le cadre de la lutte contre la pandémie, il voit les médias français s’interroger sur l’usage de ce terme et la stratégie qu’il décrit. Un an plus tard, lors du dernier Forum économique mondial, le président français plaide pour une économie plus résiliente. Selon lui, le capitalisme du «monde d’après» doit être pensé avec l’humain et le climat.