Les membres de l’Institut de droit international suivent avec consternation le déroulement des opérations militaires russes en Ukraine. Selon ses statuts, l’Institut a vocation à contribuer, «dans les limites de sa compétence, soit au maintien de la paix, soit à l’observation des lois de la guerre». S’inscrivant dans la tradition qui lui a valu le Prix Nobel de la paix en 1904, il considère qu’il est de son devoir de dénoncer fermement l’agression dont est responsable la Fédération de Russie par son intervention militaire massive en Ukraine.