Le président Joe Biden a réservé son premier discours de politique étrangère sur la scène internationale à la Conférence de sécurité virtuelle de Munich le 19 février dernier. Il avait déjà tracé les grandes lignes de son mandat en s’adressant au personnel du Département d’Etat le 4 février. Il a annoncé le retour à la diplomatie comme méthode de règlement privilégiée des conflits auxquels les Etats-Unis sont confrontés, veut revoir le déploiement des forces armées dans le monde à la lumière des objectifs diplomatiques de son administration et poursuit une politique de paix.