Le monde démocratique est en ébullition à cause des menaces récentes de Poutine, exigeant un engagement formel de la part de l’OTAN que l’Ukraine n’en fera jamais partie et plaçant plus de 120 000 soldats additionnels aux frontières de l’Ukraine. En Ukraine, la réaction est différente; non que le peuple ne craigne pas une intervention de la Russie, mais parce qu’elle sait qu’au fond, la Russie ne peut pas gagner une telle guerre. La Russie peut causer des souffrances, des pertes humaines et économiques, mais elle ne pourra pas prendre le contrôle de toute l’Ukraine – plus grande que la France – parce que le peuple ukrainien la combattra jusqu’au dernier souffle.