Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Asiazenshop.com

Rhabillé(e) pour l’été (2/7)

Le sac banane, moche mais terriblement pratique

Chaque jeudi de l’été, notre chroniqueuse revisite les heurs et malheurs de la mode de saison

Refuser la mode est à la mode. Pour cultiver sa différence à l’ère de la surinformation et de la surconsommation, il est de bon ton d’opter pour une tenue banale, voire ringarde. Surnommée «normcore», cette esthétique de la normalité aime puiser dans le vestiaire des années 1990, décennie du streetwear, de la pop et du bling-bling, mais aussi de l’Anti-fashion et du rejet du matérialisme.

Retour en force

Cet été, l’ultra-snobisme, c’est la banane. Moche mais terriblement pratique, ce petit sac oblong porté à la taille ou en bandoulière avait déjà connu son heure de gloire grâce à la série Sex and the City et à quelques boys bands d’outre-Atlantique avant de tomber aux oubliettes. En 2017, il revient en force auprès des collégiens, des artistes fauchés et des «modeux» anti-système. Les jusqu’au-boutistes choisiront une lecture premier degré, très touriste allemand en goguette: matière synthétique, imprimé désuet et couleurs flashy. Pour affirmer son individualité, quoi de mieux que de se fondre dans une masse de visiteurs?

Des versions sophistiquées

Mais le revival du sac banane connaît aussi un autre versant, plus luxe. Sensibles à l’appel de la rue, les grandes maisons comme Chanel, Gucci, Burberry ou Balenciaga délivrent une version plus sophistiquée de cet anti-it-bag. Les teintes se font plus douces, le cuir ou la soie remplacent le nylon, la chaîne en métal se substitue à la vulgaire ceinture. Loin d’une posture provocatrice, cette version séduit les fashionistas et les stars du red carpet. C’est la force de l’industrie de la mode: parvenir à coopter les symboles subversifs, à neutraliser le discours de ses détracteurs en le reformulant de façon éclatante, désirable. Alors, cet été, aurez-vous la banane?


Chronique précédente

La claquette de piscine, cette vilaine chaussure de saison

Publicité
Publicité

La dernière vidéo opinions

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

Fumer, c’est aussi dangereux que has been. Pour profiter du goût et des effets du CBD sans se ruiner la santé, mieux vaut passer aux vaporisateurs de cannabis, élégante solution high-tech qui séduit de plus en plus de Suisses. Nous les avons testés

Cannabis: adieu fumée, bonjour vapeur

n/a
© Gabioud Simon (gam)