Chaque jeudi, notre journaliste clôt la newsletter «Comment va la France?» avec le point de vue d’un libéral suisse sur l’Hexagone.

Les milliardaires et les (ultra) libéraux sont les cibles préférées des médias de gauche. Leur avis est généralement ignoré. Lorsqu’un d’entre eux plaide pour une hausse des impôts, sa recommandation devient une information. La propagation des idées de gauche, socialistes, écologistes, garantit un traitement favorable, surtout si leur origine provient du camp adverse.