Les négociations des Nations unies sur le climat sont entrées dans leur dernière ligne droite à Glasgow et, une fois de plus, la communauté internationale tente de parvenir à un consensus sur la manière de lutter contre le changement climatique. Bien que de nombreux experts soient sceptiques quant aux résultats, le président américain, Joe Biden, et la chancelière allemande, Angela Merkel, ont participé aux négociations sur le climat afin de renforcer le processus. Cela montre à quel point les dirigeants prennent le changement climatique au sérieux et qu’il est urgent de prendre des mesures pour réduire la pollution et éviter ainsi les conséquences les plus catastrophiques du changement climatique.