«Sauvons les banques, pas le climat!» C’est ainsi qu’aurait pu s’intituler la publication de l’Association suisse des banquiers et du Boston Consulting Group, parue le 19 août 2021. Son vrai titre est riche en promesses: «Finance durable – Besoins en investissement et financement pour la neutralité climatique de la Suisse d’ici 2050» ou comment «l’économie réelle et l’économie financière vont coopérer pour atteindre l’objectif net zéro en 2050». S’il est une chose qui est bien réelle, en effet, c’est l’urgence environnementale.