Et si l’épidémie de Covid-19 prouvait, a posteriori, les contre-vérités assénées par les adversaires obstinés de la libre circulation? A quelques mois de la votation du 27 septembre sur l’initiative «Pour une immigration modérée» présentée par l’UDC, dont la victoire entraînerait presque à coup sûr la résiliation de l’accord liant la Suisse à ses partenaires de l’espace Schengen, ce lundi 15 juin 2020 est une date éloquente.

Lire aussi: Une réouverture des frontières et des casse-tête