Court-circuit

Le scotch de Mark Zuckerberg

Le directeur de Facebook a masqué le micro et la caméra de son ordinateur. Un exemple à suivre?

Instagram vient de passer la barre des 500 millions d’utilisateurs réguliers. La nouvelle était attendue, tant le réseau social, propriété de Facebook, progresse vite depuis des mois. Ce qui est plus intéressant, c’est la façon dont Mark Zuckerberg a annoncé ce chiffre. La tête dans un cadre en carton au format Instagram, le directeur de Facebook pose fièrement à son poste de travail. Derrière lui, son ordinateur, qui révèle trois informations. Mark Zuckerberg utilise le client de messagerie Thunderbird. Le micro de son MacBook Pro est couvert par ce qui ressemble à un morceau de scotch. Tout comme la caméra de l’ordinateur.

Sans doute sans le vouloir, l’homme fort de Facebook montre l’exemple. Il n’est pas le seul: James Comey, directeur du FBI, couvre aussi la caméra de son PC. Et l’association de défense des internautes, l’Electronic Frontier Fondation, vend même, pour 5 dollars, cinq petits autocollants pour cet usage. La multiplication des logiciels capables d’activer à distance caméra et micro d’ordinateurs est bien sûr à la base de ces mesures de protection, d’autant que selon Edward Snowden, la NSA avait été capable d’effectuer de telles écoutes à l’encontre d’utilisateurs de services de Yahoo!.

La suite, on la devine: selon des pirates informatiques, activer à distance la caméra d’un smartphone serait possible depuis 2013. Mais sans qu’aucun cas concret n’ait été signalé depuis.

Publicité