Pauvre Elisabeth. Il fallait voir, ce mercredi soir, les mines déconfites, pincées, presque vexées, des présentateurs et commentateurs de la chaîne de télé BBC World News juste après que le si chéri petit-fils, avec son épouse Meghan Markle, eut annoncé sur Instagram leur «intention de renoncer au rôle de membres «senior» de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants». Boum. Tout «en continuant à soutenir la reine», certes, mais pour vivre une bonne partie de l’année «en Amérique du Nord», pays d’origine de l’ex-actrice devenue duchesse de Sussex après avoir passé la bague au doigt, il y a bientôt trois ans, d’un des partis les plus enviés de la planète.

Voir cette publication sur Instagram

“After many months of reflection and internal discussions, we have chosen to make a transition this year in starting to carve out a progressive new role within this institution. We intend to step back as ‘senior’ members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. It is with your encouragement, particularly over the last few years, that we feel prepared to make this adjustment. We now plan to balance our time between the United Kingdom and North America, continuing to honour our duty to The Queen, the Commonwealth, and our patronages. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. We look forward to sharing the full details of this exciting next step in due course, as we continue to collaborate with Her Majesty The Queen, The Prince of Wales, The Duke of Cambridge and all relevant parties. Until then, please accept our deepest thanks for your continued support.” - The Duke and Duchess of Sussex For more information, please visit sussexroyal.com (link in bio) Image © PA

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

En Amérique du Nord? Mais où? Au Canada, là où les apparences seraient «sauves», car encore au sein du Commonwealth? Le couple et son fils Archie affectionnent tout particulièrement ce pays, où ils viennent de passer plusieurs semaines avant de fêter leur premier Noël avec bébé sur l’île de Vancouver. Beaucoup de médias craignent que ce soit plutôt aux Etats-Unis. Mais my God, aller vivre au pays de Donald Trump au moment de la concrétisation du Brexit, c’est fort de café! Ou plutôt de thé, celui, encore frémissant dans la tasse de porcelaine de Son Auguste Majesté, qui trouve cela fort embarrassant et le mouille encore un peu plus de ses larmes.