L’expression a commencé à fleurir dans la presse britannique: «l’été du mécontentement», en référence aux mouvements sociaux qui ont secoué le pays entre 1978 et 1979, durant «l’hiver du mécontentement». Plus de 40 000 fonctionnaires des chemins de fer et du métro londonien ont multiplié les grèves pour exiger des hausses de salaire face à une inflation de 10%. Les infirmiers, les éboueurs et les postiers ont annoncé leur intention d’en faire de même.