Tout le monde est fatigué. Nous souffrons de fatigue physiologique liée au stress, aux insomnies (20% de la population), aux levers matinaux pour cause de trajets au boulot, au changement de saison et, bien sûr, aux suites des maladies infectieuses – avec une palme particulière pour le covid long. Et nous souffrons aussi de fatigue psychologique avec les jours qui diminuent, le froid qui arrive, le stress de la rentrée et cette sinistre pandémie qui s’éternise, divisant douloureusement la population.