C’est un shitstorm – ces tempêtes nauséabondes dont se gavent les réseaux sociaux – qui a accueilli la bande-annonce de La Petite Sirène, adaptation en prises de vues réelles du dessin animé de 1989 dont Disney annonce le tournage. L’héroïne n’aura en effet pas la peau diaphane et la chevelure rousse de la silhouette animée d’origine mais les traits de la chanteuse et comédienne Halle Bailey. Détail: elle est afro-descendante. Des torrents de haine se sont aussitôt déversés à l’enseigne du hashtag #notmyariel, la plupart de nature raciste. La réplique n’a pas attendu, et des contre-vagues se sont élevées pour saluer au contraire cette première dans l’histoire de la firme de Burbank, dont toutes les princesses jusqu’à présent étaient blanches, à l’exception mineure de Tiana dans La Princesse et la Grenouille.