Après dix années de stagnation, la Suisse désespère de retrouver le chemin de la croissance. A la recherche de solutions, le Conseil fédéral veut améliorer les conditions fiscales applicables aux entreprises et aux entrepreneurs établis en Suisse.

De son côté, le conseiller fédéral Joseph Deiss a annoncé en février 2003 dix orientations de politique économique. Ce programme comprend notamment l'amélioration de la compétitivité, la promotion de la formation professionnelle et de la recherche ou encore le renforcement des mécanismes de marché et de la concurrence.

A ce sujet, les résultats présentés en août à l'issue de la procédure de consultation sur la révision de la loi sur le marché intérieur (LMI) – pilier du programme de Joseph Deiss – laissent augurer d'un vif combat. Sept cantons, dont la majorité des collectivités romandes, formulent de sérieuses réserves sur la révision engagée.

Les Opinions publiées par Le Temps sont issues de personnalités qui s’expriment en leur nom propre. Elles ne représentent nullement la position du Temps.