En pleine pandémie de coronavirus, la déforestation a plus que doublé dans le monde. Alors que la moitié de l’humanité luttait contre un virus dont l’origine semble fortement liée à la destruction de la biodiversité, d’autres profitaient de la situation pour accélérer la déforestation de l’Indonésie, du Congo ou de l’Amazonie… Cette information, tirée d’un rapport publié par le WWF, nous a amenés à nous poser de multiples questions sur l’absurdité de notre époque. Comment peut-on mettre les autres, comme soi-même d’ailleurs, en péril par pur égoïsme? Ces questions fascinent le médecin psychiatre. Elles préoccupent le financier. Elles taraudent l’écrivain fasciné par la mondialisation.

Lire aussi: La prochaine pandémie est prévisible, il est temps de prendre au sérieux la crise écologique