Sur le gril

Des steaks au barbecue, oui 
mais des véganes

Manger du simili-carné? C’est possible. Tous les lundis de l’été, notre chroniqueur joue avec ce feu qui grille la viande

Sur le feu, Claire a disposé des saucisses de soja, de fausses crevettes à base de poudre d’igname et des steaks de seitan. Si vous êtes soucieux du respect des animaux, mangez du simili-carné. Et bienvenue au royaume de l’artifice. Il s’agit de recréer l’aura d’authenticité du barbecue sans sa composante principale: la viande. Le principe même du kitsch.

Claire préférerait autant griller des blocs de tofu mariné, et basta. La fausse viande, c’est un compromis pour consoler son ami, John. John, T-shirt Iron Maiden et cheveux longs, regarde rissoler les fausses crevettes d’un air mélancolique. C’est Claire qui l’a converti au véganisme. Si vous lui faites remarquer que la viande, c’est bon, la jeune femme vous répond du tac au tac en citant Plutarque, militant végétarien du Ier siècle après Jésus-Christ.

La viande vous tente, demande Plutarque en substance? Ne vous gênez pas! Tuez un animal de vos mains et mangez sa chair crue. Nous verrons bien si vous êtes capable d’assumer votre rôle de prédateur! Imparable, l’argument. Même pour une crevette? Sur ce, le repas est servi. Je croque dans la brochette de bœuf synthétique. La texture évoque un mélange de sciure et de pâte à modeler.

Claire et John auront un jour un enfant et il ne mangera pas comme nous, les omnivores. Il ne goûtera pas aux tartines de Parfait aux anniversaires de ses petits camarades. «Il sera élevé dans un milieu végane, son organisme ne développera pas les enzymes pour digérer de la viande. Il ne pourra donc jamais en consommer, même quand il sera grand et qu’il aura le choix», se rassure Claire.

Le sursaut salutaire (refuser de se voiler la face et de continuer à manger des cadavres) vire à l’extrémisme (la recherche d’absolu et de pureté imposée aux autres). Dans un futur proche, mordre dans un steak de bœuf deviendra un acte de rébellion des plus saignants.


Chronique précédente

Mythologie du barbecue

 

Dossier
Vers un monde sans viande?

Publicité