«La stratégie de guerre du gouvernement suisse est limpide: en premier on essaie de vous défendre, au pire on vous protège dans des abris douillets, ensuite si c’est la merde, alors, désolés, mais c’est le sport, franchement, courez et tant pis pour les asthmatiques.» Ces jours, alors que la France se déchire autour de l’élection du président de la République, on ne se lasse pas de réécouter l’excellente Marina Rollman essayant d’expliquer aux auditeurs de France Inter le système de gouvernement de la Suisse, «ce trou noir charismatique», et, en guise d’exemple, le Département de la défense, de la protection de la population et des sports.