Cette relation suscite autant d’appétits que de craintes. Ce vendredi marque le 70e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre la Suisse et la Chine. Berne, capitale provinciale d’un pays où 100 000 signatures suffisent à soumettre un objet au vote populaire. Pékin, mégapole régissant le sort de 1,4 milliard de personnes sur un seul et même fuseau horaire. Difficile d’imaginer plus grand écart.

Lire aussi l'article lié: Comment le pragmatisme helvétique a payé dans l’Empire du Milieu