Cette fois, le ton pourrait changer. Ces prochains jours, le DFAE publiera sa «Stratégie Chine». Un document qui promet de muscler un peu nos relations avec Pékin tout en voulant préserver l’essentiel, c’est-à-dire la santé de nos échanges commerciaux. Dans un papier de position sur le sujet, la direction du PLR Suisse – le parti du chef des Affaires étrangères – en donne un avant-goût sans les filtres diplomatiques d’usage.