Le Conseil fédéral expliquera bientôt les résultats de la consultation sur le projet d’accord institutionnel. Il devrait surtout dire si la Suisse est disposée à conclure et dans quels termes. Cet exercice, à trois volets, est périlleux. La forme de la communication de Berne sera décisive. La façon de traiter la substance des points ouverts est essentielle. Enfin, la mise en œuvre des décisions et le calendrier qui l’accompagnera joueront un rôle critique.

Lire aussi: Suisse-UE: un accord-cadre au point mort