Zappropos

La télé dans les maisons (des dames)

Notre sélection télé pour la semaine du lundi 21 au dimanche 27 mars 2016

Logiquement, pour respecter la chronologie, il eût fallu inverser les deux points forts de la soirée russe de la chaîne franco-allemande, et diffuser Ivan le Terrible, le pénultième Riourikide, avant Les Romanov, mais bon… On découvrira donc d’abord la maison qui régna de 1613 à 1917, avec son empreinte et son influence sur la Russie contemporaine. Puis ce Janus que fut Ivan IV Vassiliévitch (1530-1584): un homme intelligent, cultivé, dynamique mais aussi déséquilibré, violent… Et aussi dépressif et déprimant que Le Siège de la capitale de la Bosnie-Herzégovine, d’avril 1992 à février 1996, le plus long de l’histoire moderne. Dernier épisode d’une ville marquée par de multiples ondes de choc depuis le déclic de 14(Arte; samedi 26, 20h50 et 22h20; mardi 22, 22h45 et 0h15).

Excellent client des médias, le Donald qui «trumpe» énormément a aussi connu des débâcles et des faillites financières. Ça cadre mal avec le Grand Rêve américain qu’il promeut sans nuances (RTS Un, lundi 21, 20h10). Et sa «tronche» peut aujourd’hui rivaliser avec celle longtemps affublée aux «marâtres», ces ancêtres de nos belles-mères du XXIe siècle qui, elles, jonglent au contraire avec talent dans des familles recomposées qu’elles doivent gérer comme de véritables PME, avec enfants de tous âges et de provenances diverses. Chapeau bas devant elles! (LCP Public Sénat, dimanche 27, 20h30)

On restera, enfin, dans une maison où ces dames règnent depuis quarante ans (anniversaire cette semaine!): celle d’A Bon Entendeur, de Catherine Wahli à Manuelle Pernoud, en passant par Martina Chyba et Isabelle Moncada, pour un test des garages. Ce, avant d’évaluer la méthode Weight Watchers, qui a ses adeptes et ses détracteurs, comme le montrera un Temps présent juché sur la balance (RTS Un; mardi 22 et jeudi 24, 20h10).

Publicité